The “outstanding” Adrien Giraud has “huge experience” in the competition law space, offering expertise on a range of matters including merger control, abuse of dominance and state aid. Clients note: “He is a very pragmatic lawyer who always delivers business-oriented advice.”Who’s Who Legal Competition – Future Leaders 2018

Adrien Giraud

Bruxelles | Paris
  • Boulevard du Régent, 43-44
  • 1000 Bruxelles
  • Belgique
 
 

Adrien Giraud est associé au bureau de Paris de Latham & Watkins et membre du département Antitrust & Competition. Il est spécialisé en droit français et européen de la concurrence et possède une expérience significative en matière de contrôle des concentrations, de lutte contre les ententes et abus de position dominante (y compris les demandes de dommages-intérêts) et d'aides d'État.

M. Giraud représente des clients français et internationaux devant la Commission européenne (CE) et l'Autorité française de la concurrence dans un large éventail de problématiques en matière de droit de la concurrence.
Il aide régulièrement ses clients à obtenir des autorisations de fusion pour leurs opérations et a dirigé certains des dossiers de fusion les plus importants au cours des dernières années.

M. Giraud possède une expertise particulière dans le conseil aux clients actifs dans les secteurs des télécommunications, du transport maritime, de l'énergie, des médias, de la vente au détail et des services financiers.

 

M. Giraud a récemment représenté:

  • Essilor dans le cadre de sa fusion avec Luxottica (phase II EU)*
  • Orange dans le cadre de son acquisition de Jazztel pour un montant de 3,4 milliards d’euros* (phase II EU)*
  • CMA CGM dans le cadre de son acquisition de NOL et d’OPDR pour l’obtention de l’autorisation conditionnelle phase I*
  • Orange devant la Commission européenne et les autorités nationales de concurrence (Pologne, Autriche et Allemagne) dans le cadre de sa joint-venture avec Deutsche Telekom*
  • Thalès devant la Commission européenne dans le cadre de son accord de joint-venture avec Finmeccanica (décision de Phase II sans recours)*
  • Gaz de France dans le cadre de sa fusion avec Suez d’un montant de 59 milliards de dollars (Phase II du processus d'examen des fusions devant la Commission européenne et coordination de nombreux dossiers d'examen des fusions dans le monde entier)*
  • Eurotunnel dans le cadre de la reprise d'actifs de SeaFrance*

M. Giraud possède également une expertise significative en matière d'enquêtes et de contentieux antitrust. Ses travaux récents dans ce domaine comprennent :

  • CMA CGM dans le cadre d'une enquête de la Commission Européenne concernant des pratiques présumées de signalisation des prix sur les échanges à destination/en provenance de l'Europe*
  • Orange dans l'enquête de la Commission Européenne dans le domaine de la connectivité*
  • EDF devant la Commission européenne lors de l’achat d’une entreprise de l’industrie solaire pour démontrer que cela ne constituait pas une aide d’État illégale*
  • Crédit Mutuel et CIC dans trois affaires importantes devant l'Autorité française de la concurrence, la Cour de cassation et les autorités européennes dans le cadre des commissions interbancaires*
  • Orange dans plusieurs litiges civils en matière de dommages et intérêts devant le Tribunal de Commerce de Paris*
  • Crédit-Mutuel-CIC dans le cadre de l'enquête "GIE Cartes Bancaires" menée par la Commission Européenne*

En matière d’aides d’État, M. Giraud a récemment représenté:

  • France Télévisions dans quatre victoires judiciaires consécutives contre des radiodiffuseurs privés français cherchant à contester les subventions accordées par l'État français*
  • L'État français dans plusieurs affaires d'aides d'État liées, entre autres, aux marchés de l'énergie et de l'automobile*
  • Crédit Mutuel dans l'annulation d'une décision de la Commission imposant le remboursement de plus de 160 millions d'euros d'aides d'État présumées*

* Dossier réalisé avant de rejoindre Latham & Watkins

 
 
 

Avertissement : Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à Latham & Watkins. Si vous souhaitez nous confier un dossier mais que vous n'êtes pas encore client du cabinet, merci de ne nous transmettre aucune information confidentielle. Nous ne pouvons pas accepter un dossier avant de nous être assurés que nous sommes en mesure de vous assister et d’avoir trouvé un accord avec vous sur les termes et conditions de notre intervention. Dans la mesure où nous n’aurons pas de relation avocat-client avec vous auparavant, nous n’aurons aucune obligation de confidentialité à l’égard des informations que vous nous auriez transmises. Merci de votre compréhension.