John Adam is “a true class act” who stands out as “one of the brightest and most hard-working lawyers in the field”. One source notes, “He is among the sharpest and most technically proficient lawyers I have ever had the opportunity to work with.”Who’s Who Legal – Arbitration 2019: Future Leaders

John Adam

Paris | Madrid
  • 45, rue Saint-Dominique
  • Paris 75007
  • France
 
 

John Adam est associé aux bureaux de Paris et de Madrid de Latham & Watkins au sein de l’équipe Arbitrage International. M. Adam a une vaste expérience en qualité de conseil de multinationales, d’États et d’entités publiques au cours d’arbitrages commerciaux et d’investissement complexes, aux enjeux élevés, régis par les principaux règlements institutionnels tel que le CIRDI, CNUDCI, CCI, LCIA, SCC et du DIAC. Il intervient fréquemment au cours de litiges fondés sur une variété de traités d’investissements bilatéraux et multilatéraux et concernant des secteurs d’activités variés, notamment l’énergie, le pétrole et le gaz, la construction et les technologies.

Legal 500 décrit M. Adam comme un avocat « remarquable…avec de vastes connaissances en matière d’arbitrage ». Selon Chambers Latin America 2019, M. Adam «représente et conseille activement sur des dossiers majeurs d’arbitrage commercial ou d’investissement dans l’ensemble de la région. Une personne inteviewés particulièrement satisfaite témoigne : J’apprécie réellement John, c’est un très bon avocat, tandis qu’une autre le présente comme extrêmement dévoué et accessible.»

M. Adam maîtrise l’anglais et l’espagnol, ses langues maternelles. De plus, M. Adam parle couramment le français et le portugais.

Classements

John Adam has a solid practice advising on investment arbitration, particularly related to the construction sector, as well as the conventional and renewable energy industries. Sources describe him as "brilliant," and "a very complete lawyer."
Chambers Latin America 2018

 

John Adam a notamment représenté :

Arbitrage d’investissement
  • Novenergia au cours d’un arbitrage contre le Royaume d’Espagne en vertu du Traité de la Charte de l’Energie, siégeant à Stockholm et concernant des changements profonds des régulations touchant le secteur des énergies renouvelables introduits par l’Espagne. Novenergia a obtenu une compensation de €53.3 millions (la presque totalité des dommages requis) et le paiement par le Royaume d’Espagne des coûts entrepris par Novenergia pour l’arbitrage.
  • La Colombie au cours de trois arbitrages CIRDI initiés par Eco Oro Minerals Corp., Red Eagle Exploration Ltd. et Galway Gold Inc., respectivement, sur la base du Chapitre 8 de l’ALE entre le Canada et la Colombie. Ces trois arbitrages concernent des changements réglementaires dans le secteur minier visant la protection d’écosystèmes de haute altitude (páramo) uniques au monde.
  • La Colombie au cours d’un arbitrage CIRDI initié par Gran Colombia Gold Corp., sur la base de l’ALE entre le Canada et la Colombie et concernant des intérêts miniers en Colombie.
  • Un État latino-américain au cours d’un arbitrage CNUDCI initié par un investisseur, au sujet de l’élimination présumée d’avantages fiscaux pour l’industrie du pétrole et du gaz mid-stream et la violation présumée du standard de Traitement Juste et Équitable et d’une clause de stabilité contenue dans un contrat d’investissement pour la construction et l’opération d’un oléoduc.
Arbitrage commercial
  • Une entreprise publique en tant que défenderesse au cours d’un arbitrage CCI, ayant Londres pour siège, initié par la filiale d’une entreprise publique asiatique de pétrole et de gaz. Le litige concerne une joint-venture ayant pour but la modernisation et l’expansion d’une raffinerie de pétrole en Amérique Latine.
  • Un consortium de six fournisseurs électromécaniques au cours d’un arbitrage CCI à Sao Paulo, soumis au droit Brésilien et pour lequel la procédure se déroule en Portugais, au cours d’un arbitrage de construction substantiel contre le propriétaire d’un projet hydroélectrique important et l’entrepreneur principal.
  • Une compagnie pétrolière nationale en tant que défenderesse au cours de deux arbitrages LCIA siégeant à Londres, intentés par une société pétrolière sud-américaine. Ces arbitrages portent sur des demandes complexes, initiées sur la base d’un Joint Operating Agreement, concernant un incident sur un FPSO et une opération avortée de reconditionnement d’un puits offshore.
  • Les filiales d’une entreprise européenne importante d’ingénierie et de management de construction en tant que demandeur au cours d’un arbitrage CCI siégeant à Paris, contre une entreprise européenne de gaz et de pétrole. Le litige concernait un contrat EPCm pour la construction d’une raffinerie de pétrole en Europe. La décision rendue par le Tribunal a attribué à notre client d’importants dommages et a ordonné au défendeur de rembourser la totalité des coûts entrepris par notre client au cours de cet arbitrage.
  • Deux entreprises Espagnoles d’ingénierie et de construction au cours d’un arbitrage CCI siégeant à New York et régit par le droit de New York, les opposant à une entreprise énergétique Costaricienne et à une série d’entreprises liées au projet. Le litige concerne plusieurs contrats EPC clé en main, pour la construction de centrales éoliennes au Costa Rica.
Expérience notable en tant qu’arbitre:
  • Arbitre unique au cours d’un litige concernant la résiliation d’un contrat de services d’hospitalité. Le droit applicable est le droit espagnol. La langue de l’arbitrage est l’espagnol.

 

 
 
 

Avertissement : Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à Latham & Watkins. Si vous souhaitez nous confier un dossier mais que vous n'êtes pas encore client du cabinet, merci de ne nous transmettre aucune information confidentielle. Nous ne pouvons pas accepter un dossier avant de nous être assurés que nous sommes en mesure de vous assister et d’avoir trouvé un accord avec vous sur les termes et conditions de notre intervention. Dans la mesure où nous n’aurons pas de relation avocat-client avec vous auparavant, nous n’aurons aucune obligation de confidentialité à l’égard des informations que vous nous auriez transmises. Merci de votre compréhension.