Latham & Watkins conseille Worldline dans le cadre de l’acquisition de SIX Payment Services

Worldline, leader européen dans le secteur des paiements et services transactionnels, et SIX, annoncent avoir signé un accord afin de former un partenariat stratégique.

16 May 2018

Le 15 mai 2018,  Worldline, leader européen dans le secteur des paiements et services transactionnels, et SIX, annoncent avoir signé un accord afin de former un partenariat stratégique. Worldline ferait l’acquisition de SIX Payment Services (SPS), la division des services de paiements de SIX, pour un montant total de 2 303 millions d’euros (2 750 millions de CHF), pour créer le leader et plus grand fournisseur européen des services de paiements.

Worldline était conseillé en interne par Alexandre Menais (Group Executive Vice President in charge of M&A, Strategy and Development, Legal, Compliance and Contract Management), Damien Catoir (Associate Group General Counsel Global Strategic Project & Corporate), Anne-Sophie Poirier (Head of Legal M&A) et Charles-Henri de Taffin de Tilques (General Counsel of Worldline) et par Latham & Watkins dont l’équipe était menée à Paris par Pierre-Louis Cléro, associé, assisté d’Alexander Crosthwaite, associé, Julie Tchaglass, Julie Cazalet, François Blanchet et Aymerick Fradin en corporate. Xavier Renard, associé, assisté de Yann Auregan sont intervenus sur les aspects de droit fiscal.  Jacques-Philippe Gunther, associé, assisté de Mathilde Saltiel sont intervenus sur les aspects de droit de la concurrence. Le bureau de Londres de Latham est également intervenu en corporate avec Nick Cline, associé, assisté d’Emily Cridland.

Pour plus d’information, merci de bien vouloir cliquer ici.

 
 

Avertissement : Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à Latham & Watkins. Si vous souhaitez nous confier un dossier mais que vous n'êtes pas encore client du cabinet, merci de ne nous transmettre aucune information confidentielle. Nous ne pouvons pas accepter un dossier avant de nous être assurés que nous sommes en mesure de vous assister et d’avoir trouvé un accord avec vous sur les termes et conditions de notre intervention. Dans la mesure où nous n’aurons pas de relation avocat-client avec vous auparavant, nous n’aurons aucune obligation de confidentialité à l’égard des informations que vous nous auriez transmises. Merci de votre compréhension.