Latham & Watkins conseille Albéa dans le cadre de la vente de l’activité de distribution à Silgan

Silgan, entre en négociation en vue d’acquérir l'activité distribution d'Albéa pour 900 millions de dollars

02/02/2020

Silgan Holdings Inc, un des principaux fournisseurs d'emballages rigides pour les produits de consommation, a annoncé être entré en négociation exclusive en vue d’acquérir l'activité distribution (pompes et pulvérisateurs) d'Albéa pour 900 millions de dollars. Cette entreprise est l'un des principaux fournisseurs mondiaux de pompes, pulvérisateurs et solutions de distribution de produits moussants pour les grandes marques de beauté et de soins. Elle exploite un réseau mondial de 10 usines en Amérique du Nord, en Europe, en Amérique du Sud et en Asie.
Pour l'exercice financier clos en 2018, cette entreprise a généré un chiffre d'affaires d'environ 383 millions de dollars. 

L'acquisition proposée sera finalisée au cours du premier semestre 2020. La transaction est soumise à l'obtention des autorisations réglementaires applicables. Une fois les consultations des comités d'entreprise requises terminées, Silgan prévoit qu'Albéa et certaines de ses filiales concluent un accord d'achat définitif avec Silgan et certaines de ses filiales pour l'achat et la vente de l'entreprise. 

Latham conseille Albéa dans le cadre de la transaction avec une équipe à Paris dirigée par Denis Criton, associé, assisté d’Elise Pozzobon, Simon Lange, Xiaocai Fu, Lucile Bernet et Adrien Charlemagne en corporate. Jean-Luc Juhan, associé, intervient sur les aspects de droit commercial et de transition liés au carve-out, Xavier Renard, associé, assisté de Thomas Claudel et Alexis Caminel interviennent sur les aspects de droit fiscal, et Mathilde Saltiel, counsel, assistée de Juliette Raffaitin interviennent sur les aspects antitrust de la transaction.

 

 
 

Avertissement : Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à Latham & Watkins. Si vous souhaitez nous confier un dossier mais que vous n'êtes pas encore client du cabinet, merci de ne nous transmettre aucune information confidentielle. Nous ne pouvons pas accepter un dossier avant de nous être assurés que nous sommes en mesure de vous assister et d’avoir trouvé un accord avec vous sur les termes et conditions de notre intervention. Dans la mesure où nous n’aurons pas de relation avocat-client avec vous auparavant, nous n’aurons aucune obligation de confidentialité à l’égard des informations que vous nous auriez transmises. Merci de votre compréhension.