Latham & Watkins conseille BC Partners dans le cadre de la cession du Groupe Antelliq à Merck pour un montant de 3,25 milliards d'euros

Merck et le groupe français Antelliq ont signé un accord définitif en vertu duquel Merck acquerra Antelliq auprès de fonds conseillés par BC Partners.

17 December 2018

Merck, connue sous le nom de MSD en dehors des États-Unis et du Canada, et le groupe français Antelliq ont signé un accord définitif en vertu duquel Merck acquerra Antelliq auprès de fonds conseillés par BC Partners. Antelliq sera une filiale à part entière et gérée séparément au sein de la division Merck Animal Health. Merck versera environ 2,1 milliards d'euros en numéraire pour acquérir Antelliq et prendra en charge la dette de 1,15 milliard d'euros d'Antelliq, qu'elle entend rembourser peu après la clôture de l'acquisition.

Cette transaction fera de Merck un leader dans le domaine des solutions numériques d'identification, de traçabilité et de surveillance des animaux.

La réalisation de l’opération demeure soumise à l'approbation des autorités de la concurrence, et autres autorités réglementaires compétentes, et devrait avoir lieu au cours du deuxième trimestre de 2019.

Latham & Watkins a conseillé BC Partners dans le cadre de cette transaction avec une équipe dirigée par Denis Criton et Thomas Forschbach, associés à Paris, assistés de Linzi Thomas, Thomas Tharakan, Gillian Bourke, Jessica Corr et Antonina Semyachkova à Londres. Frédéric Pradelles, associé à Paris, conseillait sur les aspects en droit de la concurrence ;  Sean Finn, associé à Londres, conseillait sur les aspects de droit fiscal ; Stephen Brown, associé à Londres et Matthias Rubner, associé à Paris, conseillaient sur les aspects de droit social de la transaction.

 
 

Avertissement : Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à Latham & Watkins. Si vous souhaitez nous confier un dossier mais que vous n'êtes pas encore client du cabinet, merci de ne nous transmettre aucune information confidentielle. Nous ne pouvons pas accepter un dossier avant de nous être assurés que nous sommes en mesure de vous assister et d’avoir trouvé un accord avec vous sur les termes et conditions de notre intervention. Dans la mesure où nous n’aurons pas de relation avocat-client avec vous auparavant, nous n’aurons aucune obligation de confidentialité à l’égard des informations que vous nous auriez transmises. Merci de votre compréhension.