Latham & Watkins conseille Total dans le cadre de l’emprunt obligataire par sa filiale Total Capital International

Latham & Watkins conseille Total dans le cadre de l’emprunt obligataire par sa filiale Total Capital International

21 February 2019

Latham & Watkins a conseillé Total, acteur majeur de l'énergie présent dans plus de 130 pays, dans le cadre de l’emprunt obligataire de 1,25 milliard de dollars à taux fixe par sa filiale Total Capital International avec échéance le 19 février 2029, portant intérêt au taux annuel de 3,433% annoncée le 11 février 2019. Il s’agit de la première émission obligataire avec échéance depuis 10 ans réalisée par Total sur le marché américain.

L’offre a été effectuée dans le cadre d’un programme d’émission obligataire publique (shelf registration statement) enregistrée auprès de la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis (SEC) le 7 avril 2018. Total affectera le produit net de l’émission de ces obligations aux besoins généraux de la société, en ce compris le remboursement d’emprunts existants.

Dans le cadre de cette opération, Latham et Watkins conseillait Total avec une équipe à Paris, Houston et Londres dirigée par Ryan Maierson, associé à Houston, assisté par Roberto Reyes Gaskin et Thibault Meynier à Paris et Ryan Lynch et Bryan Ryan, à Houston, sur les aspects des marchés de capitaux.
Thomas Vogel et Olivier du Mottay, associés à Paris, sont intervenus sur les aspects de droit des sociétés français, et Edward Barnett, associé à Londres, assisté par Gillian Bourke, sont intervenus sur les aspects de droit des sociétés anglais.

Olivia Rauch-Ravisé, associée à Paris, assistée par Alexis Caminel et Clémence Morel, sont intervenus sur les aspects de droit fiscal français, et Tim Fenn, associé, assisté par Bryant Lee et Jared Grimley, à Houston pour les aspects de droit fiscal américain.

 

 
 

Avertissement : Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à Latham & Watkins. Si vous souhaitez nous confier un dossier mais que vous n'êtes pas encore client du cabinet, merci de ne nous transmettre aucune information confidentielle. Nous ne pouvons pas accepter un dossier avant de nous être assurés que nous sommes en mesure de vous assister et d’avoir trouvé un accord avec vous sur les termes et conditions de notre intervention. Dans la mesure où nous n’aurons pas de relation avocat-client avec vous auparavant, nous n’aurons aucune obligation de confidentialité à l’égard des informations que vous nous auriez transmises. Merci de votre compréhension.